Karim Yazli - APOCALYPSO

Karim Yazli - APOCALYPSO
Réflexion sur le temps et l’énergie…

APOCALYPSO - un monde indécis

mars 20th, 2010

Apocalypso, la révélation d’une fleur - entre réalité et fiction 2013-2016 © Karim Yazli

APOCALYPSO

La révélation d’une fleur

             Entre réalité et fiction

Si vous tentiez de faire accepter la même réalité à plus de 7 milliards d’individus, ce vaste ensemble de points de vue superposés vous donnerait un tel vertige que vous abandonneriez votre projet ! Dans cette superpositions de points de vues, il y aurait autant de façons de saisir la réalité qu’il y aurait d’êtres humains sur cette planète perdue dans l’espace galactique, et ça c’est une réalité. D’ailleurs, qu’elle est-elle, cette réalité dont nous sommes parfois persuadé qu’elle est “LA” réalité ? Où, et quand avons-nous réalisé ce qu’elle était dans le fond, pour à ce point, la définir si souvent comme “LA Vérité” ?

L’Homme a plongé dans ce tourbillon d’imitation en tous genres, il imite l’Univers et parfois, il imite Dieu à qu’il prête un caractère savant, il le fait si bien même qu’il en conçoit une nouvelle forme de création, celle de matérialiser des êtres artificiels. C’est ainsi que l’Homme fit naître les grandes gardiennes du temple : «LES INSTITUTIONS», le suprême commandement. La république, c’est ce suprême grandissant qui, réduit à de petits artifices d’embellies, devient un nid, une couveuse, un puits de potentiel au sein duquel est endormi l’ennemi.

Quel est cet ennemi ? Est-ce l’autre ou serait-il simplement Nous ? Les énormes moyens mis en œuvre pour accaparer les ressources de la planète reflètent si bien notre vision binaire, que nous en sommes réduits à l’état de grotesques automates, n’obéissant plus qu’aux ordonnances de cette notice absurde qu’est notre propre mode de vie ?

En nous imposant nous-même le pire des choix à défaut de ne pouvoir décider à produire mieux, nous alimentons les deux siamoises, ces deux monstres inséparables que sont la Paix inséparable de la Guerre, effroyable résultat de notre incapacité à résoudre notre problème de primalité, ou notre problème de décision.

Nature

Il est du goût du jour de prétendre que la nature n’a pas besoin de nous et qu’elle est victime des nos activités ; et bien c’est l’inverse, la Nature a besoin de nous, et elle est avec nous. Ce n’est pas Elle qui est victime mais nous, l’étant pour ce que nous ne lui accordons pas. Nous devons lui accorder une attention intégrale, même si Nature n’est pas perceptible de la sorte aux premiers abords. Les sciences de la Nature ne sont pas une série d’excursions intellectuelles en nature autonome, mais un panel de fonctions de nos interactions avec Nature dans laquelle nous sommes inclus et qui est en nous. Cela ne se juge ni par objectivité ni par subjectivité, mais par la capacité de saisir l’état d’appréciation d’un système dont les éléments ne font que se transformer.

Le cas des particules : elles sont constituées par de l’énergie, et sont comme la représentation d’une diversité de formes qu’emprunte l’énergie pour devenir de la matière, celle-ci pouvant être instable, à mesure qu’elle évolue se transforme à sont tour en laissant émerger une part de ce qu’elle est sous forme d’énergie, ainsi l’énergie se conserve et la matière, à mesure qu’elle évolue dans le temps, peut avoir la possibilité d’évoluer vers des états stables.

Un état d’esprit instable tendant vers la stabilité, voilà ce qui nous intéresse car nous ne sommes pas des particules, nous sommes faits de particules certes, mais ici la chose qui réclame notre attention est l’ensemble corps-esprit d’un sujet voué à la cause de la Nature, avec lui en elle et elle en lui. Que faire ? S’exercer, s’exercer encore et encore, car Nature cachée nous soumet à un agencement cosmique qui demande de la persévérance et de ne pas s’en tenir qu’à une description instantané ; c’est plutôt connaître l’état de nature cachée d’un point de vue élargit, c’est une relation avec le réel « voilé » en tenant à distance ce qu’il est en surface à tel instant, s’exercer à renoncer à toute connaissance de la « chose en-soi », et s’il nous est utile de mettre en œuvre la conjonction entre les savoirs philosophiques, scientifiques, socio-politiques et la découverte du quantum d’action de Max Plank, alors il nous est impossible, voir interdit, de réduire les propriétés d’un système à un unique résultat même si celui-ci, par l’ensemble que constituent les philosophes, les scientifiques et les observateurs socio-politiques, s’avère être l’unique résultat. Les difficultés fondamentales sont de se saisir de la complexité de notre stabilité mécanique, et de ce qui émerge de nous, l’expression et ses raisons d’être, l’inverse est de réduire l’expression de façon ponctuelle sans traiter les raisons profondes, c’est-à-dire que traiter un vaste ensemble en le réduisant à un point, est la meilleure façon de ne rien en traiter.

Aller, respirez un bon coup, ondulez votre esprit et accordez-vous le temps nécessaire de produire l’impulsion qui vous permettra d’exécuter un mouvement optimal, c’est la prise de décision dans toute sa splendeur.

​Karim Yazli

Nature cachée universelle

______________________________________________________2016 ©

La grande Chevauchée

Le dos du Serpent (Karim Yazli©) 2015

L’aventure de toute une vie…

*Chaque seconde, notre corps prend part à la grande chevauchée de l’entropie, en émettant des milliers de particules qui filent à toute allure dans l’espace, c’est comme si nous étions des petites étoiles. N’est-ce pas mignon ?

« Il s’agit de la force nucléaire faible, alors un peu de sérieux. »

Exemple : le Potassium40 inclus dans notre corps, se transforme pour former du calcium40. C’est la désintégration ou radioactivité β. De fait, le lait et les yaourts ne sont pas les responsables de la fabrication du squelette, ils le renforcent à juste titre puisque les produits laitiers (et autres aliments), sont naturellement radioactifs. 200mL de lait ½ écrémé contient 270 mg de Potassium40, et pour 100 g d’avocat vous en avez près de 650 mg !

Enfin, cette radioactivité libère des millions de particules par jour, des électrons et des antineutrinos pour la désintégration βêta- ou des positrons et des neutrinos pour la désintégration βêta+. L’émission de ces particules est le résultat de la radioactivité naturelle du corps humain. Alors si un jour nous entendions dire, «qu’au nom du bon sens» et avec un bon slogan du genre : «Exigeons désormais des aliments non radioactifs, car la radioactivité c’est mal !!!» c’est qu’on est en train de nous arnaquer. Des entreprises veulent déjà s’y mettre à ce bon sens qui n’est bon que dans un sens, c’est-à-dire le-leur. Les aliments non radioactifs, c’est du marketing ! Le lait et tous les aliments doivent être naturellement radioactifs, c’est sans danger, et dans le cas contraire, l’humanité n’aurait pas évolué en l’état actuel ; alors si le vivant admet comme principe la radioactivité, et que sa décroissance signe la fin de ce vivant, c’est que la radioactivité, à ce stade, fait passer la vie dans le temps, une notion essentielle me semble t-il… il faut bien que les éléments de la vie, nous y compris, vieillissent.

1Juste pour revenir au Big «instant» on peut imaginer le Bigbang étant l’instant zéro, avec une température infinie, une densité infinie, c’est-à-dire l’état dans lequel l’Univers est réduit à un point, une « singularité ». Vous comprendrez aisément qu’il ne s’agit pas d’une horloge sur laquelle est inscrit le temps zéro de l’Univers. On peut dans un autre cadre redéfinir l’instant zéro, ici, comme ce qui précède le « Bigbang », comme une transition entre U1 « l’Univers connu » et Ux, « l’Univers inconnu » ; alors beaucoup penseront que nous nageons en plein océan métaphysique, et bien non, les théories des super-cordes, bien qu’elles ne soient pas encore un parfait océan unificateur quantique, permettent néanmoins de penser l’Univers différemment, à savoir, qu’il n’y aurait pas d’instant zéro, ou du moins, qu’il ne serait qu’une transition de phase entre notre Univers partiellement connu, et l’Univers précédent totalement inconnu. Un état de transition, avec une température et une densité non infinies, donc maximales, c’est comme l’ultime passage entre un état et un autre état.

Karim Yazli - 2015 ©

_________________________________________________________N.c®

Les noyaux jumeaux - 2014 (The Twin Cores - Matrix of Universe)

Karim Yazli - The Twin Cores illustration

Curieux, tout ceci est bien curieux…

Dans ce système, le temps émerge sous forme d’un élément “τ” ou vecteur d’état /τ > , dont la charge active  Č est de loin la plus importante en proportion de sa valeur algorithmique “1″.

Sa masse informative est -1,089 mi

Parité = 0,98019 pocket

Charge active = -27,545484 Č / charge unitaire - τ est un vecteur émergeant, étant lui même un état du système.

Attention : ici, les “dits” éléments sont des états du système, ne surtout pas considérer les éléments d’un ensemble vectoriel comme des corpuscules quelconques ou des éléments “physiquement réels”

_________________________________

Unités de mesure
mi = masse informative
l* = valeur algorithmique
Č = Charge active
σ = 1 pocket

Dans ce système, les éléments n’ont strictement rien de physique en soit, ils sont des états quantiques du système.

Si nous devions (pouvions) en mesurer les états, nous serions autorisés à mesurer la phase des “vecteurs d’état optimaux” uniquement en raison du fait, que ce “statut” est une fonction de “t”, “paramètre étant” un statut de mode externe.

______________________________  EXTERNAL  MODE

Valeurs arithmétiques des états du système en mode externe.

Mesurer l’état A et B, et donnant lieu à un résultat A = +1, fait suivre la déduction suivante : l’état B = -1
Mesurer l’état A et B, et donnant lieu à un résultat B = -1, fait suivre la déduction suivante : l’état A = +1.

Valeurs actives de l’état A et l’état B “mode externe” : valeurs : m*. φ

Mode externe :
Il est formellement impossible de mesurer les deux états A et B simultanément. valeurs : A = +9,0904548… B = -9,1818188..

Dans le cas de A + B, le résultat non nul, serait égal à (0 + Δl*. φ) , dans ce cas précis “en mode externe”, la somme A + B, somme de deux états parfaitement supperposés et synchronisés, génère une différence Δ, et ne peut donc pas interrompre le système “C.S.S.cancelled state system”, l’écoulement temporel n’est donc pas “menacé”.

La causalité est conservée.

_______________________________INTERNAL MODE

Valeurs arithmétiques des états du système en mode interne.

Mesurer l’état A’ et B’, et donnant lieu à un résultat A’ = -1, fait suivre la déduction suivante : l’état B’ = +1
Mesurer l’état A’ et B’, et donnant lieu à un résultat B’ = +1, fait suivre la déduction suivante : l’état A’ = -1.

Valeurs actives de l’état A’ et l’état B’ “mode interne” : valeurs : -1m*. φ

Mode interne :
Qu’en est-il des autres états du système ? Ils sont en “mode interne”:

ex : A’ = -9,1818188.. B’ = +9,1818188…Certains de ces états, (comme l’exemple A’ et B’) se couplant en des valeurs parfaitement opposées : A’ + B’ = zéro, menaceraient le système par annulation, C.S.S.cancelled state system”, justement en raison de leur “mode interne” et du résultat strictement égal à ZERO, or cela ne se peut pas, puisque ces états ne sont pas synchronisés dans le temps.

Le système est alors parfaitement équilibré.

Sur une durée de “t” = 1 seconde, le décalage est de 1/2 “t”

etats-t-1-demi.jpg

_____________________________________________________

VIDEOS  

THE TWIN CORES - Matrix of Universe - video part 1 

video-1la-dynamique-et-la-mecanique-du-temps-blogvie.jpg

THE TWIN CORES - Matrix of Universe - video part 2

video-la-dynamique-et-la-mecanique-du-temps-black.jpg

_________________________________________________

Matrix of Universe the twin cores (dynamic simulator 01-b2) Karim Yazli (2015) imac pro - Nyoka creative

Matrix of Universe the twin cores (dynamic simulator 1) Karim Yazli (2015) imac pro - Nyoka creative

Matrix of Universe the twin cores (dynamic simulator 2) Karim Yazli (2015) imac pro - Nyoka creative

Matrix of Universe the twin cores (dynamic simulator 3) Karim Yazli (2015) imac pro - Nyoka creative

_______________________________________________2014





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 2 articles | blog Gratuit | Abus?